Saigon – 1954 / Paris – 1958

GRAHAM GREENE

Graham Greene, un des plus grands écrivains du XXe siècle, est à Saigon en 1954, où il écrit son roman The Quiet American.

Chez René de Berval, il rencontre Raymond Cauchetier, et apprécie tellement ses photos du peuple vietnamien, qu’il lui propose de préfacer un de ses futurs albums, ce qu’il n’a fait pour aucun photographe. Mais les circonstances ne permettront pas de réaliser ce projet.

Quelques années plus tard, à Paris, Graham Greene, accepte, pour la première et seule fois de sa vie, l’interview d’une chaîne de télévision. Il s’agit en l’occurrence d’une station hongroise, jeu politique oblige.

Mais il tient à présenter simultanément son livre The Quiet American, et l’album de Raymond Cauchetier Saigon, qui présentent tous deux les aspects profondément humains des peuples d’une Indochine plongée dans la guerre.